Ci-dessous quelques liens sur Youtube de poèmes chantés sanskrits ou bengalis illustrés, écrits et composés par notre auteur phare, Prabhat Ranjan Sarkar, et sous-titrés en français. Ils font partie d'une collection de plus de 5000 poèmes en diverses langues indiennes, majoritairement en bengali, appelés Prabhat Samgiits, les "Chants de l'Aube" ou Chants de l'éveil. Les poèmes chantés font partie de la riche tradition indienne, notamment du Bengale, témoins les nombreux corpus toujours chantés, et dansés aussi, de poètes célèbres comme Tagore et d'autres, parfois très anciens.

De nombreux chants de l'éveil parlent de la relation de l'aspirant spirituel à Dieu, de son parcours, de ses souffrances et de ses joies, d'autres sont plus prosaïques et parlent de l'arrivée du printemps par exemple, du combat féministe, etc. pour dire que c'est varié.

Hymnes sanscrits à Shiva : Jaya Shiva Svayambho, Gloire à toi Shiva l'auto-créé ! chant n° 2505. Jaya shubha vajradhara, Victoire à toi ! ô Bienveillant porteur de « l'arme à la puissance de la foudre » chant n° 2526.

Chants bengalis
Tumi Amar Dhyan – Je te contemple

Pensez à activer les sous-titres, s'ils n'apparaissent pas d'eux-mêmes, cliquez sur l'icone sous-titres (un rectangle blanc arrondi avec des traits, souvent la plus à gauche des icones de droite), elle se souligne alors de rouge.
Sachez aussi que la taille des sous-titres se règle dans Youtube (cliquez sur l'icone paramètres (roue crantée), puis sur sous-titres, options (en haut à droite), puis taille de police, choisir la taille, c'est tout).

Vous trouverez aussi quelques chants traduits du bengali ou du sanscrit sur Sarkarverse, avec accès au mp3, liste complète sur la page Chants de l'éveil :
Ek parikramâr halo anta – Un cycle s'achève
Vajra-kat́hora kusuma-koraka – Ô Toi aussi dur que le diamant, aussi doux que le bouton de fleur
Tumi esechile niirava nishiithe – Tu es venu dans le silence de la nuit (l'audio n'est pas très bon mais les paroles très belles)
Tomâ lâgi mor mane kata vyathâ – Tant de peine j’ai, pensant à Toi
Saomya shánta cetanánanda – Ô Douce Paix, Conscience béatifique

Éditions Ananda Marga